APRES LE CCDO , VOICI LA B.A.C

La nouvelle unité d’intervention de la préfecture de police d’Abidjan, la Brigade Anti-Criminalité (BAC) a été présentée, vendredi, en présence du Directeur général de la police nationale, le Contrôleur général Youssouf Kouyaté.

«La BAC vient appuyer les efforts consentis par les autorités policières pour assurer la sécurité des personnes et des biens sur toute l’étendue du District d’Abidjan », a expliqué le Commissaire Divisionnaire-Major, Dosso Siaka, Préfet de police d’Abidjan.

Basée à la Préfecture, «cette unité effectuera les missions d’opérations rapides sur le terrain non seulement pour réduire considérablement le temps d’intervention de la police en cas de besoin mais également traiter avec célérité les zones criminogènes », a précisé le Commissaire Dosso.

La Brigade Anti-Criminalité, dirigée par le Commissaire de Police 2è Classe, Bognini N’gatta Moise Junior, compte un effectif de 150 éléments avec un parc auto composé de 7 véhicules et 5 motos.

«Nous ne venons pas pour nous substituer aux forces de police présentes sur le terrain avec lesquelles nous travaillerons en parfaite collaboration pour la sécurisation des populations», a rassuré le Commissaire Bognini, Commandant de la BAC.

Ce qui a fait dire au Directeur de la police, le Contrôleur général Youssouf Kouyaté que «la BAC vient renforcer le dispositif sécuritaire dans le District d’Abidjan», félicitant «l’ensemble des unités pour la réussite de la sécurisation des dernières élections locales» du 13 octobre 2018.

APA