Bakayoko-Ly Ramata reçoit le prix RUFORUM au Kenya

Bakayoko-Ly Ramata reçoit le prix RUFORUM au Kenya

Le Professeur BAKAYOKO-LY Ramata a été récompensée, le mardi 23 octobre 2018, à Nairobi, au cours de la cérémonie Recognition Award par le forum RUFORUM pour l’ensemble de son œuvre au profit de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique sur le continent.

Cooptée par un ensemble de 105 universités de 37 pays africains, La ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, le Professeur BAKAYOKO-LY Ramata, anciennement présidente d’université FHB puis ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a reçu le prix du Forum régional des universités pour le renforcement des capacités en agriculture( en abrégé RUFORUM) pour sa « contribution exceptionnelle à l’enseignement supérieur en Afrique » selon le Conseil d’administration du Forum.

En plus les différents postes qu’elle a occupés tant sur le plan académique qu’administratif, l’académicienne membre correspond de l’Académie des sciences d’Outre mer, est à l’initiative de la création du pôle scientifique et d’innovation de l’université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, pôle qui héberge en sein des unités de recherche industriels (URI) un centre d’innovation et d’incubation ( startups) et des unités de production visant à mettre en lien l’université et le monde de l’entreprise.

Cette dame de valeur qui a été distinguée au Kenya, a aussi inscrit la démarche qualité au coeur des institutions d’enseignement supérieur notamment par la création d’une direction générale de la qualité et des évaluations.

Le Pr BAKAYOKO-LY Ramata , Chirurgien-dentiste de formation, a créé la section pédondontie-prévention pour la prise en charge de la santé bucco-dentaire des enfants et la prévention des maladies bucco-dentaires, avant de devenir le chef de cette section.

Pendant six ans (2006-2012), elle fut membre du Conseil scientifique de l’Agence universitaire de la Francophonie(AUF); et en cette qualité elle a présidé la Commission régionale d’experts du Bureau Afrique de l’Ouest de l’AUF.

Patrick kouamien