Cameroun: une mission évalue l’aspect sécuritaire de la CAN 2019

Cameroun: une mission évalue l’aspect sécuritaire de la CAN 2019

Une mission de sécurité Confédération africaine de football/Fédération internationale de football est au Cameroun depuis le 28 octobre 2018 pour évaluer les mesures sécuritaires prises par le pays en marge de la Coupe d’Afrique des nations 2019, prévue du 15 juin au 13 juillet. Cette mission, qui s’achève le 3 novembre prochain, visitera l’ensemble des sites devant abriter les matches de la CAN 2019.

C’est lors du dernier comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF), fin septembre 2018 en Egypte, que la décision d’une mission de sécurité au Cameroun a été prise. Objectif : s’assurer de l’existence des plans de sécurité dans les différents sites de la Coupe d’Afrique des nations 2019.

Mais indirectement, cette inspection, qui intervient après l’élection présidentielle du 7 octobre 2018, doit en plus de garantir que la sérénité règne dans le pays, s’assurer que les mouvements sécessionnistes des régions anglophones, n’auront pas un impact négatif sur la phase finale du tournoi, prévue du 15 juin au 13 juillet.

Une autre mission d’inspection prévue

La délégation conduite par le président de la fédération nigérienne de football, Djibrilla Hima Hamidou « Pelé », a ainsi eu des entretiens avec les ministres en charge des questions de sécurité. Elle a non seulement reçu les assurances que les aspects sécurités ont bien été pris en compte dans la conception des stades en cours de construction, mais également que la sécurité des personnes et des biens, sera parfaitement assurée lors de la CAN 2019, singulièrement sur le site de Buéa et Limbé en zone anglophone, qui abritera les rencontres du groupe E.

La mission CAF/FIFA s’est depuis le 28 octobre rendue sur les sites de Yaoundé, Garoua et Bafoussam pour la visite des infrastructures sportives et aéroportuaires.

Une autre visite d’inspection de la CAF est annoncée au Cameroun dans les prochains jours, pour l’évaluation de l’évolution des travaux des infrastructures sportives.

Source : Rfi.fr