Opinion

Arsène K. Konan / Nous voudrions engager chaque habitant de la Côte d’Ivoire à devenir « artisan » de paix et non plus simple « consommateur » de paix.

La paix, condition sine qua non à l’épanouissement de tout peuple, exige constamment un engagement collectif et citoyen pour sa préservation. Loin d’être l’apanage des décideurs politiques ou encore de leaders, la paix se nourrit d’engagements individuels et communautaires au quotidien. Aussi, en accompagnant les initiatives communautaires de renforcement de cohésion sociale et développement local, Indigo Côte d’Ivoire, en tant ...

Lire la suite...

Déclaration du FORUM DES HOUPHOUETISTES / A L’occasion de la « JOURNÉE NATIONALE DE LA PAIX »

En ce  15 novembre, jour spécialement  dédié à la paix  dans notre pays, LE FORUM DES HOUPHOUETISTES, a une pensée  filiale, pieuse et émue pour l’infatigableApôtre de la paix, Feu   le Président Félix Houphouët Boigny. LE FORUM DES HOUPHOUETISTES voudrait, en cette circonstance  mémorable, rappeler la nation entière, l’Afrique et le monde entier à son bon souvenir et surtout à ...

Lire la suite...

MESSAGE DE CONDOLÉANCES DU PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE, GUILLAUME KIGBAFORI SORO AU MINISTRE HAMED BAKAYOKO

C’est avec une profonde douleur que j’ai appris le rappel à Dieu de M. ANLIOU BAKAYOKO, père de mon ami et frère HAMED BAKAYOKO, Ministre d’État, Ministre de la Défense. La longue amitié qui nous unit et les combats que nous avons menés ensemble, rendent cette disparition particulièrement pénible pour moi. Je mesure le bouleversement qui est le sien face à la perte ...

Lire la suite...

Décès d’Abou Drahamane Sangaré : le PIT salue la mémoire du « combattant »

C’est avec consternation que le PIT a appris le décès d’Abou Drahamane SANGARE du Front Populaire Ivoirien (FPI). Ainsi, après Marcel GOSSIO, ABOUO N’Dohi. Raymond et tant d’autres, la grande faucheuse semble s’acharner sur la gauche ivoirienne. Avec le FPI, nous avons connu Abou drahamane SANGARE au sein de cette gauche ivoirienne et avons ensemble mené le combat de l’avènement ...

Lire la suite...

L’avenir appartient à l’Afrique

Un éditorial de Tibor P. Nagy Jr., Secrétaire d’Etat adjoint du Bureau des affaires africaines au département d’Etat des Etats-Unis Quand vous lirez ceci, j’aurai entamé mon premier voyage sur le continent africain en tant que secrétaire d’État adjoint pour le Bureau des affaires africaines. Je suis ravi de revenir sur ce continent où j’ai travaillé plusieurs décennies à des ...

Lire la suite...

Déclaration du PAN Soro Kigbafori Guillaume suite au décès de M. Aboudramane SANGARE

J’ai appris avec une vive émotion le décès ce samedi 03 novembre 2018 à Abidjan, de M. Aboudramane SANGARE, ancien Ministre d’État, Ministre des Affaires étrangères, Président par intérim du Front Populaire Ivoirien, à l’âge de 72 ans. Je salue la mémoire d’un combattant passionné de la Démocratie et des Libertés individuelles, dont l’engagement au côté de M. Laurent GBAGBO ...

Lire la suite...

DÉCLARATION RELATIVE A LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FIN DE L’IMPUNITÉ POUR LES CRIMES COMMIS CONTRE LES JOURNALISTES (JIFICCCJ)

Chers Compatriotes, Le vendredi 02 novembre 2018 marque la célébration de la Journée Internationale de la Fin de l’Impunité pour les Crimes Commis Contre les Journalistes (JIFICCJ). La Côte d’Ivoire qui a fait le choix, dès 1990, d’ouvrir le secteur de la presse en même temps que son espace démocratique, peut être fière des avancées nombreuses et significatives que le ...

Lire la suite...

Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre les journalistes

A propos de la Journée internationale de la fin de l’impunité Lors de sa 68ème session, en 2013, l’Assemblée Générale des Nations Unies a adopté la Résolution A/RES/68/163(link is external), qui proclame le 2 novembre « Journée Internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre les journalistes ». Cette résolution a exhorté les Etats Membres à mettre en ...

Lire la suite...

Municipale à Koumassi : le vainqueur du scrutin du 13 octobre répond aux accusations de fraudes du maire sortant

Certainement, les féticheurs, les marabouts, les prophètes et tous les oracles consultés, ici et ailleurs, lui avaient prédit la victoire, à ces municipales du 13 octobre 2018, avec un score, sans appel, de plus de dix mille (10 000) voix d’avance, sur son poursuivant direct, dans la course au fauteuil de Maire de Koumassi, comme il le déclarait, péremptoirement, dans ...

Lire la suite...

Violences post-électorales 2018/ Djaha Konan aux Ivoiriens: « Ne laissons pas échapper notre plus grand trésor, la paix»

Depuis quelque mois, nous observons avec regret le retour sur la scène politique ivoirienne, d’acteurs qui n’hésitent pas à poser des actes de violence. Certains ont appelé leurs militants à empêcher la tenue des élections du 13 octobre 2018. D’autres leur ont emboîté le pas en tenant des propos tribalistes visant à attirer la sympathie et les faveurs des peuples ...

Lire la suite...