Decouverte-Chine : Après trois semaines passés dans ce pays (20 juin-10 juillet) Ce que je retiens de ce pays

Considéré à tort comme un pays pauvre, cliché présenté par les pays occidentaux aux yeux du monde, la Chine est passée en quelques années de statut de pays en voie de développement à pays riche. Aujourd’hui, elle est devenue le nouvel eldorado du monde et le meilleur exemple dans plusieurs domaines.
-Mon experience en Chine
Mon séjour de trois semaines (20 juin au 10 juillet 2018) dans ce pays m’a permis de comprendre beaucoup de choses de ce pays. L’Europe et l’Amérique ont tellement  » vilipendé  » ce pays qu’il était mal perçu. Mais aujourd’hui la réalité est toute autre. Il n’ y a qu’à voir les nombreux voyages d’affaires et de formation qu’effectue le reste du monde en direction de la Chine et vis versa pour s’en convaincre. Les aéroports du monde et chinois desemplissent pas. Il n’y a pas de jour sans que des visites en masse ne soient organisés sur la Chine par les Asiatiques, Américains, Océaniens et Européens en vue de découvrir le modèle de ce pays dans presque tous les domaines : politique, économique, social, culturel, sportif, diplomatique, aide au développement, technologique…Ce pays continent a fini de convaincre sur sa capacité à demeurer l’un des géants du monde. Bien plus, il inquiète par ses avancées énormes qui font de lui le premier partenaire économique de la planète ou la première puissance économique mondiale.
-au plan économique
Que ce soit en matière de finances avec la création de nombreuses banques, au plan agricole avec la transformation de terres arides en terres cultivables, elle a sû développer son agriculture qui lui évite la main tendue et lui assure l’auto suffisance alimentaire. La Chine a sû rendre son sol riche par sa technologique de pointe. Ses rues, routes, ponts, ports, aéroports, immeubles, hôtels, stades et bien d’autres structures et  infrastructures font rêver. Le gigantisme le dispute à l’élégance. En la matière, l’architecture chinoise n’a pas d’égal et ce pays reste une référence mondiale.
-Au plan diplomatique et politique
La Chine a réussi à rallier presque tous les pays sous le  » joug » de Taïwan à sa cause. Il fait partie du cercle très retreint des puissances ayant établi des relations diplomatiques avec un très grand nombre de pays dans le monde. Membre permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU, donc l’un des gendarmes politiques du monde, il use du dialogue et de persuasion pour résoudre les conflits à travers le monde. Elle reste un allié sûr des pays pauvres et ceux en voie de développement et un interlicuteur privilégié des autres puissances mondial. A la vérité la Chine est la voix des sans-voix, elle veut traduire son vécu donc son exemple aux autres nations en leur faisant conscience à travers le travail.
-Au plan commercial et de l’aide
Le monde entier sait que la Chine est le premier partenaire de l’Afrique et de nombreux pays du monde. Elle donne plus qu’elle ne reçoit. En réalité  » la Chine a pour objectif d’aider les pays en voie de développement à se développer en se prenant en charge  », nous a confié récemment à Abidjan un membre de l’ambassade de Chine en Côte d’Ivoire. Constat vrai, juste et correct. D’où les multiples et diverses formations qu’offre la Chine aussi bien sur son sol qu’à l’extérieur. Elle a mis ses experts à contribution et à la disposition du monde. Et c’est en cela que le proverbe chinois  » Il vaut mieux apprendre à pêcher à quelqu’un vaut mieux que lui donner du poisson  » a tout son sens.
-Dans les autres domaines
Ce que j’ai vu dans ce pays est tout simplement extraordinaire. En sport, la Chine a les infrastructures qu’il faut et accueille des événements sportifs de renommée internationale. Les Jeux Olympiques de 2008 avec son stade Le Nid d’Oiseau en est un exemple évocateur. Sa culture tout aussi riche et variée avec ses musées, ses monuments, ses arts martiaux, ses opéras, sa Grande Muraille, le centre de tournage de films, le Temple de Shaolin… son là pour convaincre. Les nouvelles techniques de l’information et de la communication ne sont pas en reste. A ce niveau, la Chine est le berceau de la fabrication du matériel informatique et de communication. Elle a sû mettre en place un système de contrôle et de maîtrise de l’espace environnemental. En Chine, presque toutes les régions ont le même niveau de développement. Je l’ai constaté à Zhenghou la capitale de la province du Henan, dans le centre du pays. Une belle ville à l’allure à l’occidentale comme toutes les autres du pays d’ailleurs. Les magasins de luxe et de beauté ajoutés à la qualité des articles attirent le monde entier.
-les blocages à lever
Tout n’est pas parfait en Chine comme dans tous les pays riches d’ailleurs. A ce niveau, la Chine traîne encore quelques tares qu’elle devrait s’atteler à résoudre. En premier le problème de langue. Elle est renfermée sur elle-même. Souci de protection de son patromoine linguistique ? Toujours est-il que tout étranger en Chine éprouve d’énormes difficultés à communiquer avec les Chinois toujours prêts à protéger leur langue. Il y a également les difficultés dans l’utilisations des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication. L’espace chinois est tellement protégé que tout étranger a du du mal à communiquer avec l’extérieur.
-Propositions
Il est important que la Chine se fassa connaître davantage au plan linguistique et culturel à travers la création de centres ou d’agences culturels pour la promotion de la langue chinoise à l’extérieur. On connaît ce pays au plan politique, économique, commercial, social et diplomatique. Il est important de le connaître maintenant au plan de culture.
Le mauvais regard sur la Chaine de certains pays, oeuvre de l’occident à travers des clichés négatifs doit changer. Les actes de la Chine visent en réalité à aider le monde à se développer. Il est vrai que cela ne plaît pas à certains pays riches et développés qui veulent voir l’Afrique et les autres pays pauvres à demeurer dans la dépendance mais cela ne doit nullement se faire au détriment des bonnes actions de ce pays gigantesque à tous les niveaux. De part le travail, la Chine est devenue incontournable dans tous les domaines. En retour, son assistance ne fait défait à aucun pays qui le sollicite. Construction de routes, ponts, immeubles, barrages, palais présidentiels et residentiels, voies ferroviaires… et formation dans les domaines agricoles technologique à travers des aides multiformes, la Chine s’est tout simplement mise au service du monde.
Adou Mel