FALLING WALLS LAB ABIDJAN 2018 / Qui succédera à Samuel SÉVI?

La deuxième édition du concours entrepreneurial et scientifique « FALLING WALLS LAB » a été lancé ce jeudi en début d’après-midi par Magloire N’DÉHI, chargé de programme de la Fondation Freidrich Nauman. Cette activité a eu lieu au sein de ladite fondation devant un parterre de journalistes.


« Cette compétition vise à promouvoir l’esprit entrepreneurial et la recherche scientifique, notamment chez les jeunes… Falling Walls Lab est une compétition internationale destinée aux entrepreneurs, aux étudiants, doctorants, post-doctorants, chercheurs du monde entier. Il s’agit d’une plateforme offrant l’opportunité aux participants de présenter leurs travaux de recherche scientifique, ou d’innovations sociales, de solutions pour les entreprises, etc. à un jury issu du milieu universitaire et de l’industrie. Toutes les disciplines sont concernées: agriculture, médecine, économie, ingénierie, sciences humaines, etc. Falling Walls Lab se déroule tout au long de l’année, dans plus de 50 pays. Le gagnant de chaque Lab national se qualifie ensuite pour la Conférence internationale sur les percées futures en sciences et en société à Berlin où aura lieu la finale » a expliqué le Chargé de programmes/Communication à la Fondation Friedrich Naumann.

Le concept c’est que pendant trois (3) minutes, les candidats devront convaincre et séduire le jury sur leurs projets.
En ce qui concerne la Côte d’Ivoire, avant la phase internationale, la compétition va se dérouler en plusieurs étapes. Il s’agit d’abord de celle des dépôts de candidature qui s’est ouvert le 12 Juillet 2018. Ensuite, il y a la phase de sélection de 30 projets qui précède la formation qui durera deux (2) jours. Enfin, après la formation, les participants retenus et seront appelés à concourir au Falling Walls Lab Abidjan, le 18 septembre 2018.

Le vainqueur ivoirien s’envolera pour Berlin, la capitale Allemande, le 8 novembre où il affrontera une centaine d’« adversaires » issus de 50 pays dans le monde.
Le vainqueur ivoirien de l’édition 2017, Gbekpon Sévi Samuel N’guessan a présenté un projet innovant qui aide le monde paysan spécifiquement, les producteurs d’hévéa à produire du latex en quantité suffisante et de bonne qualité. Il s’agit d’une sorte de « parapluie » qui protège les tasses à latex d’hévéa. Le nom de mon invention est le protège à latex d’hévéa dénommé « SIVE » qui est l’inversion de mon nom Sévi.
Pour prendre part à ce concours, les candidats devront postuler en ligne sur la plate-forme www.falling-walls.com/lab/apply

Martin Ouattara