Première polémique sur la VAR en Afrique

Finale Ligue des champions: Première polémique sur la VAR en Afrique

La finale aller de la Ligue des champions de la CAF se dispute actuellement à Alexandrie entre Al Ahly et l’Espérance de Tunis. Et à la pause, c’est le club égyptien qui mène 1-0 sur un penalty de Walid Soliman. C’est justement cette action qui cristallise les attentions.

A la 30è, Azarou tombe dans la surface de réparation. A vitesse réelle, on croirait bien à un penalty. D’ailleurs, l’arbitre Abid Charef également désigne le point du coup de pied de réparation. Mais il est rappelé à l’oreillette par ses assistants dans une salle du stade Borg al Arab. Car pour la deuxième fois dans l’histoire des compétitions de la CAF, la VAR (video assistance refereing) est utilisée (après la Supercoupe d’Afrique entre WAC et TP Mazembe).

Mais après consultation des nombreux ralentis qui témoignent clairement que l’attaquant a simulé, l’officiel algérien maintient sa décision. Au grand dam des supporters Sang et Or. Sur les réseaux sociaux, chacun y va de son commentaire.

Source : africatopsports.com