Séminaire du Forum des Houphouétistes 2018 / L'appel de San-Pedro partagé par des participants

Séminaire du Forum des Houphouétistes 2018 / L'appel de San-Pedro partagé par des participants

 RAPHAEL LAKPE,  Président du Conseil national de la presse ( CNP). " C'est une très Belle initiative "

En ma qualité de président de l'autorité de régulation de la presse, je ne peux que apprécié la tenue de ce séminaire qui permet à tous les journalistes de réviser les règles de la profession. D'en appeler à la personnalité des journalistes. Donc toute occasion qui permet aux journalistes de replonger dans sa profession ne peut être une bonne chose pour l'ANP.


Pour ce qui est de ce séminaire, c'est une belle initiative quand on connaît l'actualité. Quand on voit ce, dont les journalistes sont accusés quand il y'a une crise sociale.


En un mot, c'est c'est une très belle initiative et je lance un appel aux journalistes pour qu'ils tiennent compte des résolutions qui ont été arrêtées. Mieux, que l'opinion cesse d'accuser les journalistes d'être à la base de toutes les crises sociales.

KARAMOKO BAMBA, Président de l'union des radios de proximité de côte d'ivoire (URPCI)." En passant par ces radios, nous pensons que le message de paix peut atteindre sa cible "

C'est une problématique très très importante en Côte d'ivoire, quand on parle de paix et de réconciliation. Quand on parle des idées du père fondateur de la Côte d'ivoire, chacun de nous se sent concerné par cette problématique. Partant de cette idée de paix, nous nous sentons concernés. Et les radios de proximité sont des radios qui sont dans les communautés.


En passant par ces radios, nous pensons que ce message de paix peut atteindre sa cible. Généralement quand il y'a des conflits dans un pays, les premiers à souffrir de ces conflits, sont les communautés à la base. Ce sont nos parents et les radios sont avec ses populations là.


Il est important que nos radios diffusent l'idée de paix du Président Félix Houphouet Bobigny non seulement en français mais surtout dans les langues locales. Il y'a des jeunes générations qui n'ont pas eu la chance de connaître le Président Houphouet Boigny.


Les radios peuvent diffuser, faire des émissions, recevoir au cours de certaines de nos émissions ceux qui détiennent la philosophie de paix de feu Félix Houphouet Boigny.


Nous pouvons faire des prêts à diffuser et les diffuser et d'autres formats radiophonique que nous pouvons utiliser comme le sketch, le théâtre radiophonique pour parler des idées de paix.


Et les radios sont vraiment, de notre point de vue, constituent des médias qui viennent à propos de la diffusion et la consolidation des idées de paix de notre cher regretté de la nation ivoirienne dans nos populations.

Vénérable Sénateur OUATTARA KOUAKOU, Membre fondateur du RHDP. " Nous allons faire de l'appel de San- Pedro, un parchemin  "

L'appel de San-Pedro, parler de la paix de Félix Houphouet Boigny est pour nous un sujet de haute importance surtout en commémoration de ses 25 années de sa disparution.


Nous membres du forum des Houphouétistes avons trouver bon et opportun de venir sur la ville de notre cher président du forum, Anoble Félix, par ailleurs secrétaire d'état chargé des PME et maire de la commune de San- Pedro afin de s'interroger des valeurs incarnatives de feu Félix Houphouet Boigny.


Une assisse avec les médias pour nous ressourcer et nous abroeuver et de faire de ça un parchemin. De sorte que en leur qualité de vecteur, ils puissent divulguer ces idées et ce que c'est l'homme Houphouet Boigny auprès de ces jeunes générations.


Comme Houphouet amait le dire " la paix est le préalable à tout développement ", hors donc pour qu'il y'ait le développement dans nos régions, dans nos communes et dans nos villages, il nous faut la paix.


Le même président aimait à le dire qu'est j'ai apporté à mon pays. Le forum des Houphouétistes vient d'apporter sa pierre à l'édifice. Nous y partons satisfait de San-Pedro pour avoir réussi à apporter quelque chose de précieux qu'est la Paix.

AKA SAYE LAZARE, Président fédération pour la paix universelle Côte d'ivoire. "  Aujourd'hui les journalistes doivent être les premiers disciplines d'Houphouet Boigny "

À ce jour, faut pas tourner autour du pot. Il faudrait pratiquer des valeurs qui incarnent les idéaux du père Félix Houphouet Boigny.


Et parmi ses nombreuses valeurs, une que j'insiste important, c'est comment vivre pour les autres. Il faut vivre pour l'intérêt de sa nation.


La nation c'est l'ensemble des ivoiriens. Et donc c'est cela qui doit être une premier préoccupation. Quand on vit pour sa nation, la nation en retour vit pour chaque individu. Pour me résumer, la paix c'est au-delà des idéologies la plus essentielle. Elle passe avant les chapelles.


Elle passe Avant les confessions religieuses. Voilà ce que nous demandons. Pour y revenir à la presse, aujourd'hui les journalistes doivent être les premiers disciples d'Houphouet Boigny. Quand ils écrivent les papiers, quand ils ont le micro, ils doivent se dire qu'ils doivent d'abord mettre la paix comme valeur au dessus de tous.


Au dessus même des intérêts de leur organes professionnels, au dessus des intérêts de leur patron de presse. Parce que pour garantir notre paix en nous même, il faut que l'ensemble soit garantie. 


Voilà une autre philosophie que j'ai j'ai eu le privilège de partager ici à San Pedro. Donc la paix c'est d'abord les autres et ensuite c'est moi. Parce que si moi je suis pas un homme de paix, c'est inutile de parler de paix aux autres. Pour conclure, la paix commence par moi et la paix va vers les autres.

JEAN-PIERRE ADINGRA, Enseignant chercheur, maître assistant à l'université Félix Houphouet Boigny. " Ces genres de forum doivent être multiplier "

D'entrée, je dis merci à infodirecte.net de nous accompagner dans ce combat de paix en Côte d'ivoire. Pour ma part ces genres de forum doivent être multiplier. Pourquoi, simplement ça offre des cadres d'échanges. Ce qui est mauvais, c'est l'absence des échanges, l'absence de confrontement des idées, du croisement des idées. Dans les ateliers, on sait parler franchement.


Il y'avait des perfections qui étaient parfois peut être contradictoire et contraire à la vérité. Mais au finish, ces échanges ont permis de reveler ce qu'elles étaient effectivement. Donc il faut multiplier ces gens de forum. Parce que si on se parle pas, chacun sera campé sur ses positions et puis chacun agira en étant convaincu qu'il a raison alors qu'en réalité, il n'a pas raison. Parce qu'il n'a pas échangé avec les autres.


Je pense que ces genres de forum, il faut les multiplier. C'est pour ça dans l'une des résolutions, que le forum des houphouétistes puisse organiser de temps en temps des rencontres pour que les gens puissent échanger des vertus de paix.

Recueillis par MC Blé Blé, Correspondant





Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Commentaires:

Aucun commentaire n'a été publié... Soyez le premier!