Gestion communale de Tabou / Klaibé Julien reste disposé aux critiques constructives

Gestion communale de Tabou / Klaibé Julien reste disposé aux critiques constructives


Le mercredi 19 décembre 2018 dernier, a eu lieu la cérémonie d'installation du nouveau maire de la commune de Tabou et ses adjoints, à l'hôtel de ville de la cité djibétoua. La cérémonie était présidée par le préfet du département de Tabou, Sihindou Coulibaly. Le maire sortant, Klaibé Tchibio Julien et ses quatre adjoints que sont: Noman Gbéhé Isaac Lumière, Sidibé Alpha, Kouamé Kouadio Denis, Kohou Charles Olivier Bertrand, tous ont été plébiscité par les 31 conseillers présents sur 31 que compte la municipalité.


Dans son adresse à la nouvelle équipe, il dira ceci " Faites tout pour que les propos lancés soit appliqués. Ceci dans la fraternité et la cohésion sociale " a souhaité le préfet de Tabou. Prenant à son tour la parole, le maire Klaibé Julien dit mesurer la lourdeur et l'importance de sa tâche difficile dont les attentes sont fortes et les populations de plus en plus exigeantes.


Il a pris l'engagement de travailler sans esprit partisan ni favoritisme pour l'intérêt général. Pour Klaibé, les habitants de Tabou et leurs conseillers ont renouvelés de façon consensuelle leur confiance en lui grâce en grande partie des actions précédentes dans le domaine des infrastructures sanitaires, éducatives, électricité et équipements hydrauliques, actions sociales, pour ce citer que ceux là.


Il a promis que le Conseil municipal va travailler à garantir la gouvernance, la culture des résultats et surtout l'obligation de rendre compte à travers des sessions tournantes de proximité qui constituent le leitmotiv du nouveau contexte de la politique du développement.


C'est pourquoi dans l'exercice de ce second mandat, il compte sur la franche participation des cadres, fils et filles de Tabou à l'effort de construction communale.


Il compte également sur l'appui de la tutelle administrative, de l'État pour réussir le pari du développement au grand bonheur des populations: car, les hommes passent mais les oeuvres restent a-t-il ajouté. Pour ce faire, il restera attentif aux observations et critiques constructives afin qu'ensemble ils puissent mutualiser leurs intelligeances et leurs énergies pour répondre aux aspirations profondes de leurs concitoyens.


Aussi a-t-il martelé que le succès du présent mandat contribuera à l'attente des objectifs du programme de SEM. Alassane Ouattara, qui veut faire de la Côte d'ivoire, un pays émergent passant par les collectivités territoriales.
 
MC Blé Blé, Correspondant.





Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Commentaires:

Aucun commentaire n'a été publié... Soyez le premier!