1ere édition / L'actrice Be Saphir engagée au rapprochement de tous les acteurs du cinéma ivoirien

1ere édition / L'actrice Be Saphir engagée au rapprochement de tous les acteurs du cinéma ivoirien


La première édition de la soirée '' carte blanche '' ,initiée par l'artiste musicienne-cinéaste,  Be Saphir ,s'est déroulée le  samedi 29 Décembre dernier à Cocody-riviera .Cette soirée ,a réunit plus d'une centaine   d'acteurs et actrices de l'univers cinématographique ivoirien .Les doyens Bienvenue Neba,Lance Touré et Bleu Brigitte  ,qui ont fait les beaux jours du cinéma en terre ivoirienne, n’ont pas boudé leur plaisir à cette soirée chaude .


La promotrice du concept, l'actrice Be Saphir (Ndlr : Béatrice Bosson à l'État civil), a traduit ses remerciements à ses convives avant d'expliquer le concept. << Pour cette première édition de Carte blanche, je vous dis merci.  Carte blanche est un concept cinématographique  qui vise à un rapprochement entre les acteurs du cinéma ivoirien en vue d'une part de partager leurs expériences du métier autour d'un programme très festif. >>, a indiqué Be Saphir.


L'actrice s'est donnée, à en croire ,ses propos, le pari de réunir tous les acteurs autour du développement du cinéma. Elle promet mettre les bouchés double lors des prochaines éditions. Ce moment de partage ,a ,été  meublé par des prestations d'artistes .et surtout un instant fort de témoignages pour la vieille génération.


Les doyens  Lance Touré et Bienvenue Neba ,réputés dinosaures du théâtre ivoirien, ont relaté ,à l'occasion, leur parcours cinématographique et partagé leur expérience de la scène avec les jeunes talents, au cours  de l'instant dit ''fauteuil blanc '' .Rien ne paye que le travail.'' ,a exhorté la nouvelle génération, le doyen Lance Touré .


L'acteur ,qui a été révélé au plan national et international à travers la série ''Sida dans la cité'' ,a aussi prodigué de sages conseils aux jeunes cinéastes tout en les invitant à plus de formations.<< Sur le tas on acquiert l'expérience mais il est important de se former .>>,a t-il  préconisé aux hommes des planches. Bienvenue Neba , dont les plus jeunes continuent de tenir en estime ,a ,également, comme Lance Touré ,fait profité au parterre d'artistes comédien et cinéastes les faits marquants de sa carrière cinématographique ,appuyé de conseils d'usage .


''Au cinéma, il faut être le plus naturel possible '', conseille le maître .Même s'il déplore ''la  mort du théâtre ivoirien’’, le doyen a souhaité que ce genre de rencontres se multiplie.


C'est une soirée black night enrobée de barbecue, de beuverie et de baignade dans une piscine qui a mis fin à la rencontre.


IGG





Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Commentaires:

Aucun commentaire n'a été publié... Soyez le premier!