La projection du long-métrage « Kamissa » vient clôt la 11 e édition"BICICI amie des arts"

La projection du long-métrage « Kamissa » vient clôt la 11 e édition"BICICI amie des arts"

La 11e édition de  "BICICI amie des arts", débutée le 3 décembre 2018, par un vernissage et exposition, suivi du mercredi 12 décembre de la journée dédiée à la littérature au tour du thème  « L'économie du livre de côte d'Ivoire à l'ère du numérique », a pris fin, par la projection du  film Kamissa.


Ce jeudi 13 décembre 2018, près de 300 personnes se sont rendues au cinéma Majestic du  Sofitel hôtel ivoire.


La BICICI a visionnée pour le plaisir des cinéastes et de tous ses invités, Kamissa , un projet à la fois cinématographique et littéraire, réalisé par Guy Kalou et dont le Budget compte une ligne BICICI.


Cette projection a enregistré la présence des personnalités dont la ministre Jacqueline oble, Jean-Louis Menann kouamé Directeur Général de la BICICI. « Pour cette année, BICICI amie des arts , s'est ouverte à tous les arts.


D’ou le thème " BICICI amie de tous les arts". Nous sommes fière d'avoir sponsorisé ce film qui relate la réalité et conscientise  la jeunesse face à leur destin », à expliqué le premier responsable de la BICICI


Pour Guy Kalou (Acteur, producteur, réalisateur): «‘‘Kamissa’’ est mon engagement contre les grossesses en milieu scolaire»


Infodirecte ayant assisté à cette projection vous fait le résumé de ce long-métrage.


"Reine Kamissa Pokou est une jeune fille de 15 ans. Née d’une famille moyennement aisée. Elle perd sa mère à l’âge de 12 ans. Noyé par le chagrin, son père se réfugie dans son travail, laissant sa fille unique grandir et s’éduquer seule.


 


Kamissa est une fille très studieuse et consciencieuse. Tandis que son père se dérobe à ses responsabilités parentales par ses longs voyages, Kamissa trouve refuge dans


ses études.


 


Mais Kamissa n’est ni enseignée, ni préparée aux choses de la vie. Kamissa est ignorante de ce à quoi une adolescente doit faire face, et de cette ignorance va naitre une erreur, sa seule erreur : elle tombe enceinte de


son ami de classe Franck Felix Boigny... Elle se retrouve seule, prise dans un tourbillon d’angoisses, d’incertitudes, de peurs et de regrets.


Une seule figure lui fait office de soutien : son éducateur, lamine Bassori Timité.


Arrivera-t-il à sauver la brillante Kamissa d’une déchéance


Qui paraît inéluctable ? "


La banque BICICI amie de tous les arts vous donne rendez-vous l'année prochaine pour la 12e édition.


Patrick kouamien


 


 





Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Commentaires:

Aucun commentaire n'a été publié... Soyez le premier!