Henri Konan Bédié, crache ses vérités à Ouattara /Cessez ces pratiques «immorales et illégales»

Henri Konan Bédié, crache ses vérités à Ouattara /Cessez ces pratiques «immorales et illégales»

Ce jeudi 10 janvier 2019, le président du PDCI RDA, Henri Konan Bédié, a reçu la presse nationale et internationale à un déjeuner institutionnel à sa résidence de Daoukro.
Débutant les allocutions, Mme Djénébou Zongo – Diomandé  directrice de communication du parti, a donné l'objet de cette rencontre avant de rendre un hommage particulier aux journalistes en soulignant l’importance des acteurs des médias dans la trajectoire d’un homme ou d’une formation politique .
<>, a t-elle confirmé.
A sa suite Félix Bony, porte-parole des Journalistes à souhaité les vœux les meilleurs au président Henri Konan Bédié et toute sa famille, avant d'indiquer que la presse dans son ensemble est engagé dans les écrits qui participent à la démocratie et la paix dans notre pays.
Prenant enfin la Parole, S.E.M. Henri Konan Bédié, a réitéré les vœux de santé, de bonheur, d’amour, de paix et de prospérité pour l’année 2019 à tous.


En outre il s'est réjouit des parfaites collaboration entre la presse et le PDCI RDA, tout en encourageant les journalistes à demeurer professionnel, il souhaite qu’au cours de l’année 2019 les collaborations s’enrichissent et se renforcent davantage.


Par ailleurs le Sphinx de Daoukro, a profité pour décrier les pratiques «immorales et illégales» du régime Ouattara n'ont jamais été vues même au temps du parti unique.


<


Il s’agit, entre autres, de la corruption des mœurs politiques, du mépris de la démocratie, des intimidations, des pressions, des menaces et les limogeages systématiques, des cadres pour opinion politique différente. Ces pratiques, jamais vues même du temps parti unique, sont de nature à créer le désordre et le chaos dans le tout pays.


Déjà le désordre est dans certains quartiers de ville, dans certains villages. Demain il pourrait devenir un beau tapage irrépressible aux conséquences insoupçonnables.


Ce jour, j’en appelle, solennellement au Président de la République à faire cesser ces pratiques immorales et illégales, non conformes à l’Etat de droit et à la bonne gouvernance et par ailleurs aux droits des citoyens>>, a t-il déclaré.


Enfin N'zué bâ, a appelé les hommes de médias, témoins de l’histoire de notre Pays, à contribuer inlassablement au retour d’une paix durable et définitive en Côte d’Ivoire par leurs actions et activités de communication.


Patrick kouamien






Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Commentaires:

Aucun commentaire n'a été publié... Soyez le premier!