La 1ère édition de la semaine médicale palestinienne au CHU de Cocody a atteint ses objectifs

La 1ère édition de la semaine médicale palestinienne au CHU de Cocody a atteint ses objectifs

La semaine médicale palestinienne qui s’est déroulée du 10 au 14 décembre, au CHU de Cocody, marquée par des prestations médicales offertes gratuitement aux patients par des chirurgiens et médecins spécialistes palestiniens, a pris fin par un point de presse de clôture qui a été animé le vendredi 14 décembre, à la salle de conférence du CHU de Cocody, par les acteurs de cette action humanitaire.

Dans l’ensemble, les objectifs assignés à cette mission médicale palestinienne ont été atteints, en dépit de certaines erreurs à corriger qui permettront aux deux parties de tirer des leçons aux fins de peaufiner cette coopération médicale ivoiro-palestinienne.

En effet, le bilan de cette semaine médicale palestinienne a été fait par Prof MOH Ello Nicolas, Directeur médical et scientifique, représentant du DG du CHU de Cocody. Il a expliqué que dans le cadre de cette première édition, quatre (4) spécialités ont été sélectionnées : la chirurgie pédiatrique, l’ophtalmologie, l’orthopédie traumatologie et la chirurgie dentaire. Selon lui, cette campagne s’est déroulée à petite échelle eu égard aux difficultés logistiques et d’organisation et à l’absence de médiatisation volontaire.

Voici le bilan chiffré : « en chirurgie pédiatrique sur 15 patients consultés 8 ont été effectivement opérés, en orthopédie traumatologie sur 10 patients consultés 1 seul a pu être opéré, en ophtalmologie sur 12 patients consultés 2 ont pu être opérés, en chirurgie dentaire 20 patients ont pu être consultés ». « Il s’agit d’une première édition exploratoire, de part et d’autre les leçons ont été tirées de manière à améliorer les futures éditions », a affirmé Dr Moh.

De l’autre côté, l’Ambassadeur de la Palestine en Côte d’Ivoire, S.E.M. Abdul Karim EWAIDA, a été fort ravi de la tenue de cette semaine médicale au CHU de Cocody qui, marque le début du renforcement de la coopération bilatérale entre les deux nations. Il a salué l’esprit de détermination avec lequel les deux parties ont mis la main à pâte pour la réussite de cette semaine médicale palestinienne.

Bien que, la Palestine sous occupation, ne soit pas un pays donateur, il a profité du dénouement harmonieux de cette semaine médicale pour délivrer un message de paix à la Côte d’Ivoire et au monde entier.

« On veut être un pays qui a un rôle parmi le concert des nations. Un pays qui montre qu’il a les capacités, tout ce qu’il faut pour être comme les autres pays. Nous voulons vivre en paix avec tous nos voisins », a déclaré S.E.M. Abdul Karim EWAIDA. En cela, il a justifié la présence palestinienne en Côte d’Ivoire par le fait de la vision de paix de feu Félix Houphouët-Boigny, le Père de la nation ivoirienne.

Il a été secondé par S.E.M. IMAD Zuhairi, Directeur de l’Agence de coopération internationale palestinienne (PICA), qui a exprimé sa reconnaissance à l’endroit de la direction générale du CHU de Cocody pour avoir tout mis à la disposition de la délégation palestinienne pour la réalisation de ce programme médical humanitaire. C’est, selon lui, un acte de solidarité que la Palestine vient poser à l’endroit du peuple de Côte d’Ivoire. Il n’a pas manqué de remercier ces compatriotes de l’équipe médicale palestinienne. « Je voudrais bien remercier tous ceux qui ont donné du support pour que cette mission médicale palestinienne réussisse. Que ce soit au niveau administratif, financier, logistique », a-t-il dit.

Par ailleurs, le DC du PICA a fait savoir que cette première mission médicale de l’Etat de la Palestine en Côte d’Ivoire, ne sera pas la dernière. C’est le début du renforcement des relations bilatérales entre les deux pays qui va être s’étendre dans d’autres domaines tels que l’agriculture et l’énergie.

Il y a deux jours de cela que cette délégation rencontrait le Président l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody et son bureau pour des discussions sur des points de coopération parmi lesquels, la santé et d’autres domaines de coopération académique, scientifique, et de recherche.


Source : Abidjan.net





Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Commentaires:

Aucun commentaire n'a été publié... Soyez le premier!