Danho Paulin donne trois mois ferme aux fédérations pour le dépôt de leur programme

Danho Paulin donne trois mois ferme aux fédérations pour le dépôt de leur programme


Trois heures d'arrêt de jeux est le temps mis par le monde sportif ivoirien le vendredi 11 janvier, au Palais des Sports à Treichville, pour la traditionnelle présentation de vœux au ministre des Sports, Paulin Claude Danho.


Au cours de cette cérémonie qui a vu la participation des Agents du ministère, du mouvement sportif et des présidents de Fédérations, le patron du sport ivoirien a d'abord réitéré les meilleurs voeux à tous avant de défini sa nouvelle vision pour le sport en Côte d’Ivoire puis apporter ses critiques envers les critiques.
Nous ne pouvons rien faire si les différentes disciplines sportives que vous animez, ne font pas preuve d’ingéniosité !


Il vous appartient de faire preuve de la télédétection, de la formation et surtout de l’animation sportive. Une Fédération qui se résume à quatre ou cinq clubs cloîtrés à Abidjan, est dangereuse pour elle-même, mais dangereuse pour nous tous », a-t-il critiqué.


Poursuivant ses propos, Paulin Claude Danho , il rassure « Vous pouvez compter sur le gouvernement. Mais il faut arrêter l’amateurisme et l’improvisation.


Si dans les trois prochains mois, nous n’avons pas vos programmes d’activités, nous ne les financerons pas parce que nous ne pourrons pas courir après les événements ! » .


<<J’avoue que je ne suis pas complètement satisfait. J’attendais un sursaut de la part de l’ensemble des directeurs qui sont nos bras séculiers : vous devriez faire à la fois preuve d’imagination, de propositions et de dynamisme.


J’attends encore les dernières conclusions de la mission d’inspection pour réveiller un peu nos directions, nos acteurs parce que nous ne pouvons rien faire pour le bien être des ivoiriens si nous restons dans la gouvernance administrative du sport ! >>,a t-il souligné.


Patrick kouamien