Apothéose du cycle électoral 2015-2018 / « La CEI a joué un rôle significatif dans la consolidation de la démocratie »

Apothéose du cycle électoral 2015-2018 / « La CEI a joué un rôle significatif dans la consolidation de la démocratie »

Le cycle électoral entamé octobre 2015 a pris fin le 23 janvier 2019 dernier avec les décisions de la Chambre administrative de la Cour suprême concernant les élections municipales. Ce jeudi 24 Janvier 2019, à l’occasion de la traditionnelle cérémonie de présentation de vœux du personnel de la CEI à son Président, Youssouf Bakayoko, ce dernier a salué le travail effectué par les Commissaires et le personnel.


« Dès le lendemain du jour de la tenue des élections, notre Institution a commencé la proclamation des résultats pour les achever 24 heures plus tard. Dans le cadre du contentieux qui s’en est suivi, la CEI a enregistré 102 requêtes. La Chambre Administrative en a annulé huit (8). Après la reprise des consultations, quatre (4) circonscriptions ont vu leurs résultats contestés à nouveau.


La juridiction administrative vient de confirmer dans leur intégralité les résultats proclamés par la CEI dans ces circonscriptions », a-t-il noté. Pour lui donc, il ne fait l’ombre d’aucun doute que la CEI « s’est admirablement acquittée de sa tâche dans la conduite des opérations ».


Et pour aussi toutes les autres opérations du cycle électoral. « Pour tous ces scrutins, la CEI, malgré des difficultés de tous ordres, a su chaque fois, relever, le défi de la bonne organisation, tout en mettant l’accent sur l’exigence de la transparence et de l’équité, ainsi que l’ont reconnu la quasi-totalité des observateurs nationaux et internationaux crédibles, ainsi que la majorité de nos compatriotes et le Président de la République qui  n’a pas manquer de nous féliciter solennellement », a indiqué le Président de la CEI.


De son avis, tout cela sonne  comme la reconnaissance de la bonne exécution de la mission de la CEI.  « L’histoire de notre pays ne saurait plus être écrite, sans que ne soit ressorti notre rôle significatif dans l’édification et la consolidation de la démocratie, et partant, du développement de la nation tout court », s’est réjoui le Président de la CEI.


Après avoir remercié l’ensemble des ivoiriens « pour le comportement civique dont ils ont fait preuve au cours de ces différentes échéances », il a manifesté sa gratitude à ses collègues Commissaires et au personnel de la Commission électorale.


« Vous pouvez exprimer votre fierté légitime du devoir accompli », leur a-t-il avoué. Et ceux-ci n’ont pas manqué de lui retourner  que tout cela n’a été possible que grâce à son leadership.


« Malgré une marge de manœuvre aussi étroite et des moyens très étriqués, vous avez fait preuve d’un génie incroyable pour relever ces défis », a salué André Zano Gogognon au nom de la Commission centrale.


« Oui, nous pouvons le dire avec fierté que la CEI a su relever tous les défis majeurs grâce à vous Monsieur le Président, les Commissaires centraux et l’ensemble du personnel dévoué et engagé que nous sommes », a pour sa part déclaré Kouamé Olivier au nom du personnel.





Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Commentaires:

Aucun commentaire n'a été publié... Soyez le premier!