Tiassalé / Le préfet empêche une marche des villageois et fait monter la tension

Tiassalé / Le préfet empêche une marche des villageois et fait monter la tension

Depuis plus d’une semaine, la famille des Adjoumani à l’aide des Bulldozers et sous haute escorte militaire, détruit des centaines d’hectares et des villages de la Sous-Préfecture de N’Douci. Face au mutisme des autorités malgré les nombreux cris de détresse des victimes, les villageois ont décidé de marcher sur la préfecture de Tiassalé ce jeudi 31 janvier 2019.


Mais l’autorité administrative (le Préfet et le sous –Préfet) les a stoppé, leur  promettant une rencontre tripartite entre les villageois, la famille des Adjoumani et l’opérateur économique afin de trouver une solution concertée. L’autorité a par ailleurs, indiqué qu’en attendant, les travaux de démolition et de destruction seront arrêtés.


Cependant, dira le porte-parole du village de Petit Guiglo « force est de constater que malgré les dires et promesses du Préfet, les bulldozer ont bel et bien poursuivi  leurs activités de dévastation des plantations ».


La tension reste donc vive sur le terrain. Vivement que l’Etat s’implique au plus haut niveau afin d’éviter qu’un brasier entraine un grave incendie dévastateur à grande échelle.  


 


Tienfô Gisèle