Déjeuner presse du Ministère de la Construction, du logement et de l’urbanisme de Côte d’Ivoire

Déjeuner presse du Ministère de la Construction, du logement et de l’urbanisme de Côte d’Ivoire

Le ministre de la Construction, du logement et de l’urbanisme de Côte d’Ivoire Bruno Nabagné Koné, a dressé son bilan de 6 mois à la tête de ce ministère, les défis, et perspectives autour d'un déjeuner avec la presse nationale et internationale.


Débutant ses propos luminaires ,  Bruno Nabagné s'est réjoui de cette occasion qui  permet de se retrouver pour avoir un temps de partage avec les hommes de presse et de médias, sur les problématiques du secteur de la Construction, de l’urbanisme et du logement, de notre pays.


Selon le ministre, l’objectif visé était de partager avec les journalistes « la vision et les objectifs du Gouvernement en matière de développement du foncier, de l’habitat, et de toutes les contingences qui s’y rattachent ». Poursuivant ses  propos il soutient que « tout le monde ne peut pas être propriétaire d'un logement décent, mais tout le monde a droit à un logement décent ».


C'est pourquoi le gouvernement s'attelle à faciliter les conditions d'accès aux logements. L'un des moyens est la loi qui limite l'avance à 2 mois et la caution à 2 mois pour tout locataire d'une maison.


Bruno Koné s’est engagé à tout faire pour faciliter ou assurer, dans les meilleurs délais, la numérisation des processus et procédures qui concourent à « l’accélération et à la sécurisation de la chaine de délivrance des ACD en nous appuyant sur les technologies les plus modernes, en particulier la blockchain ; la mise en place d’un référentiel géodésique national unique ; la mise en place d’un système d’information géographique et de géolocalisation intégré et l’institution d’un identifiant unique des parcelles sur l’ensemble du territoire national.


Le ministre  Bruno Nabagné, encourage les institutions financière à accorder les prêts de longues durées aux promoteurs pour leur permettent de réaliser des logements à bas prix. En plus, il a aussi encouragé les populations à construire des maisons en hauteur. Ce qui réduit les charges de l'État.


Pour conclure, le ministre Bruno Koné, a dit que  le MCLU  est déterminés à tout faire pour rétablir la relation de confiance entre eux et les usagers de leurs services. Par ailleurs il a appelé les populations à dénoncer tout propriétaire de maison qui refuse d'appliquer et qui va au-delà de deux mois d'avance et deux mois de caution.


Patrick kouamien





Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Commentaires:

Aucun commentaire n'a été publié... Soyez le premier!