L’UNESCO soutient les femmes et le cinéma en Afrique au FESPACO

L’UNESCO soutient les femmes et le cinéma en Afrique au FESPACO

L'UNESCO met en lumière les femmes et les politiques de soutien au secteur cinématographique en Afrique lors de la 26e édition du Festival panafricain du film et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), qui se tiendra du 23 février au 2 mars 2019 à Ouagadougou (Burkina Faso).


Une table ronde de haut niveau intitulée " 50 ans de FESPACO : 50-50 pour les femmes " se tiendra le 26 février à l'Hôtel de ville de Ouagadougou avec la participation d'Audrey Azoulay, Directrice générale de l'UNESCO, et Mme Sika Kaboré, Première Dame du Burkina Faso. La table ronde réunira des réalisatrices, des distributeurs de films ainsi que des ministres de la culture de l'Afrique de l'Ouest pour discuter des défis auxquels font face les femmes dans l'accès au financement et aux possibilités de formation dans l'industrie du cinéma et de la radiodiffusion en Afrique. Elle examinera également la question de l'égalité des genres dans les politiques culturelles nationales et la représentation des femmes aux postes de décision.


L’UNESCO lancera également au Rapport mondial 2018 « ReIPenser les politiques culturelles », le jeudi 28 février, Place de la Nation (Chapiteau) à Ouagadougou. Ce débat public examinera les nouvelles tendances dans l'élaboration des politiques soutenant les secteurs des industries culturelles et créatives, conformément aux objectifs de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles de 2005.


Le lancement du rapport sera suivi d’un débat « Créer | 2030 » sur les programmes internationaux d'assistance et de coopération de l'UNESCO en faveur du cinéma et de l'audiovisuel en Afrique. Les bénéficiaires de projets du Fonds international de l'UNESCO pour la diversité culturelle (FIDC) du Sénégal, du Malawi, de Madagascar et du Cameroun discuteront des progrès et des défis liés à l'accès aux marchés internationaux et aux mécanismes de coopération régionale.  


Dans l’après-midi, une session d’information sera organisée à l'hôtel de ville de Ouagadougou à l'intention des organisations de la société civile et des représentants des institutions publiques, et fera connaître les programmes de l'UNESCO en faveur des secteurs créatifs.


Cette édition du FESPACO coïncide en effet avec le lancement le 14 février 2019 par l'UNESCO, du 10ème appel à candidatures du Fonds international pour la diversité culturelle qui est un fonds multi-donateur institué par la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles (2005). Ce fonds a permis d’investir plus de 7 millions de $USD dans le financement de 105 projets dans plus de 50 pays en développement depuis sa mise en œuvre en 2010.   


La présence de l’UNESCO est soutenue dans le cadre du projet "Repenser les politiques culturelles pour la promotion des libertés fondamentales et de la diversité des expressions culturelles", financé par le Gouvernement suédois.


source: fr.unesco.org





Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Commentaires:

Aucun commentaire n'a été publié... Soyez le premier!