Le vice-Président de la République est rentré d’Italie après une série d’intenses activités du 24 au 26 février derniers

Le vice-Président de la République est rentré d’Italie après une série d’intenses activités du 24 au 26 février derniers

Le vice-Président de la République, S.E.M. Daniel Kablan DUNCAN, arrivé dimanche dernier à Rome, à l’invitation spéciale du Directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM), a participé, les 25 et 26 février 2019, à la première session du Conseil d’Administration dudit programme onusien et à une série d’autres activités dans la capitale italienne, avant de regagner Abidjan, ce mardi, en fin d’après-midi.


Au siège du PAM où il a eu un tête-à-tête préalable avec le Directeur exécutif, le vice-Président de la République, en tant qu’invité spécial à cette première session 2019 du Conseil d’Administration du PAM, a prononcé un discours portant essentiellement sur le Centre Régional d’Excellence contre la Faim et la Malnutrition pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, le premier en Afrique que va abriter Abidjan, après ceux du Brésil et de la Chine.


Au nom du Chef de l’Etat, S.E.M. Alassane OUATTARA, le vice-Président DUNCAN, par ailleurs Président du Conseil National pour le Nutrition et Facilitateur national pour l’initiative ‘’faim Zéro’’, a réitéré remerciement de la Côte d’Ivoire au PAM pour avoir couronné les efforts du gouvernement ivoirien en matière de lutte contre la faim en accédant à sa demande d’installer à Abidjan ce Centre régional dont les activités seront lancées le 25 mars prochain.


« Ce centre permettra d’impulser aux pays voisins concernés (…) une dynamique dans ce combat en termes de partage de bonnes pratiques et de leçons apprises en matière de lutte contre la faim, la malnutrition et la pauvreté. Mieux, il permettra de répondre à la demande croissante de renforcement des capacités nationales et régionales dans un partenariat renforcé Sud-Sud pour l’atteinte de l’ODD 2. », a soutenu le vice-Président de la République, tout en plaidant pour « l’engagement du PAM à accompagner le Gouvernement ivoirien pour réussir ce pari ».


Le vice-Président de la République s’est par ailleurs réjoui de la nomination d’un Africain à la tête du Conseil d’Administration du PAM, en la personne de S.E. Hisham Mohamed Moustapha Badr, Ambassadeur et Représentant permanent de l’Egypte près le PAM.


Les travaux de ce Conseil d’Administration, où étaient aussi présentés les Plans stratégiques régionaux du PAM, a été marqué par l’adoption du Plan stratégique de la Côte d’Ivoire présenté par Mme Adeyinka BADEJO SANOGO, Représentante résidente du PAM en Côte d’Ivoire.


Le 26 févier, toujours dans les locaux du PAM, cette fois-ci à l’invitation de la Directrice exécutif du Mouvement mondial SUN (Scaling up Nutrition), Mme Gerda VERBURG, le vice-Président de la République a pris part à un panel focalisé sur le partage des expériences des pays membres dudit mouvement.


Ici encore, le vice-Président de la République, plaidant pour la cause du Centre régional d’Excellence que va bientôt abriter Abidjan, a soutenu que l’une des conditions du succès serait qu’à l’instar de l’Asie et de l’Amérique latine, que le centre d’Abidjan soit l’unique pour l’Afrique ; ce qui permettrait de mieux concentrer les efforts des différentes parties prenantes africaines dans une synergie d’actions pour en tirer un meilleur profit dans le sens du partage d’expérience.


Le séjour du vice-Président DUNCAN à Rome a été par ailleurs marqué par une visite au Directeur général de l’Organisation des Nations-Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), M. José Graziano DA SILVA, avec qui il a échangé sur les potentialités agricoles de la Côte d’Ivoire et ses attentes de la part des partenaires multilatéraux dans sa lutte pour faire du pays un des greniers de l’Afrique.


Le vice-Président de la République a eu par ailleurs plusieurs autres rencontres durant les trois jours passées à Rome, à commencer par une audience qu’il a accordée, dès son arrivée le soir du dimanche 24 février, à la vice-Ministre italienne des Affaires étrangères chargée de la Coopération internationale, Mme Emmanuela Del RE.


Avec le secteur privé, le vice-Président de la République a eu, au cours de cette mission, des échanges à deux niveau : d’abord une rencontre multilatérale avec une trentaine d’hommes d’affaires représentant 18 entreprises au total, à qui il a présenté les opportunités d’investissement en Côte d’Ivoire, avant de recevoir en tête-à-tête, dans un second temps, plusieurs patrons d’entreprise parmi eux.


Le vice-Président de la République était accompagné d’une forte délégation qui comprenait notamment le ministre des Ressources animales et halieutiques, M. Kobenan Kouassi ADJOUMANI, du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, M. Eugène AKA Aouélé, du Directeur de Cabinet du Premier Ministre, M. Emmanuel Ahoutou KOFFI, de l’Ambassadeur de Côte d’Ivoire près l’Italie, S.E. Janine TANGLIANTE SARACINO, de l’Ambassadeur-Représentant permanent de la Côte d’Ivoire auprès de la Fao, et du Fond international du Développement agricole (Fida), S.E. Seydou CISSE, et de plusieurs autres officiels et experts ivoiriens.


LE SERVICE COMMUNICATION





Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Commentaires:

Aucun commentaire n'a été publié... Soyez le premier!