Challenge Startupers 2019 / Essis Esmel fait ambassadeur "Challenge Startupper Total Côte-d’Ivoire"

Challenge Startupers 2019 / Essis Esmel fait ambassadeur "Challenge Startupper Total Côte-d’Ivoire"

La multinationale pétrolière Total a initié depuis 2016 un concours dénommé « Challenge Startupers 2019 de Total Côte d’Ivoire» dans une cinquantaine de pays en vue de soutenir les projets des jeunes entrepreneurs locaux.


C’est ainsi que vendredi, au terme de la finale de la deuxième édition du concours, TOTAL a distribué plus de 16 millions FCFA à trois jeunes ivoiriens promoteurs de start-ups.


Il s’agit de Kombo Noel N`Guessan (Total startupper de l`année) avec son projet ``Kubeko Solar Biogaz``(production de bioénergie de fertilisants) qui a empoché la coquette somme de 8.200.000 FCFA. Koffi Jacques olivier N`guessan, 2e avec son projet ``Tyegro Ci’’ (Production de cuir et de charbon) s’en est sorti avec 4.920.000 FCFA quant à Paul Boris Kokreu (3e) avec `` Edubook` (Plateforme d’échange de livres et d’ouvrages scolaires), son projet a eu un soutien fiancier de 3.280.000 FCFA. L’innovation de cette année est le coup de cœur féminin afin de motiver d’avantage les femmes à être plus entreprenante. Adja Mariam Marhé Soro avec son projet ``Bulles Magazine`` (magazine pour enfant sur la culture africaine) se l’est vu décerner avec en prime un voyage tout frais payé en France au mois d’avril prochain.


« Au-delà de l’accompagnement financier, les projets de nos lauréats sont incubés et soutenus par des coachings et des formations », a fait remarquer Damien Ricour-Dumas, directeur général de Total Côte d’Ivoire.
Cette cérémonie a été présidée par le secrétaire d’État auprès du premier ministre chargé de la promotion de l’investissement privé, Emmanuel Esmel Essis qui a encouragé cette initiative qui selon lui « consacre aux valeurs du mérite et à la vulgarisation de l’entrepreneuriat ».


L’ambassadeur du Challenge Startupper Total Côte d’Ivoire estime que « L’entrepreneuriat, ce n’est pas un business, c’est un chemin, un parcours », c’est pourquoi il a rassuré tous les candidats de « l’accompagnement de mon département ministériel » à travers ses deux structures que sont le Centre de Promotion d’Investissement en Côte d’Ivoire (CEPICI) et l'Institut Ivoirien de l'Entreprise (INIE).


Ce sont au total plus de 1000 dossiers de candidature qui ont été réceptionnés avant d’en retenir 17 parmi lesquels les trois meilleurs ont été primés.


 


Joël DALLY


 


 





Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Commentaires:

Aucun commentaire n'a été publié... Soyez le premier!