L’épice magique qui réduirait le poids, le taux de gras corporel et de glycogène dans le foie

L’épice magique qui réduirait le poids, le taux de gras corporel et de glycogène dans le foie

Le curcuma fait régulièrement la manchette des nouvelles en santé. Il faut admettre que cette épice intéresse beaucoup le monde scientifique et qu’elle est donc l’objet de nombreuses études.


On connaissait déjà les propriétés anti-inflammatoires et anti-cancer du curcuma, on mentionne également des propriétés intéressantes dans la prévention de la maladie d’Alzheimer et il y a peu une recherche a démontré que les extraits de curcuma sont beaucoup plus efficaces dans le traitement des états graves de dépression que l’utilisation du « Prozac », l’un des meilleurs antidépresseur connu dans le monde.


Le curcuma semble contrôler le taux de gras corporel


Une nouvelle étude publiée tout récemment dans Atherosclerosis, menée par le chercheur S.t.Hasana du JeanMayer USDA Human Nutrition Research Centeron Aging de l’Université Tufts à Boston, aux USA démontre que la curcumine, l’antioxydant le plus actif du curcuma, réduit l’absorption du cholestérol et des lipoprotéines de faible densité, améliore le poids et le taux de gras corporel chez des souris soumises à un régime riche en graisses.


L’expérience a également démontré que la curcumine augmente l’excrétion des graisses, ce qui signifie qu’elle peut réduire le risque de développer l’obésité.


source : sante-nutrition.org





Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


Commentaires:

Aucun commentaire n'a été publié... Soyez le premier!