Indemnisation des victimes de crise en Côte d’Ivoire: la Covici fait le bilan

Indemnisation des victimes de crise en Côte d’Ivoire: la Covici fait le bilan

Le Président de la Confédération des Organisations de Victimes de la Crise ivoirienne (Covici), Lassina Kanté a fait le bilan de l’indemnisation des victimes de la Crise ivoirienne qui a débuté en août 2018 et qui prendra fin en mai 2019, lors d'une conférence de presse mercredi 20 mars à son siège dans la commune d'adjamé.


«La Covici observe que l’objectif visé par le chef de l’État en créant la Cdvr et la Conariv, de faire éclater la vérité, d’apporter le réconfort de la nation aux victimes et de guérir notre pays de cette tragique crise , sans déroger au respect de la loi n'est pas réellement atteint», a déclaré M. Kanté.


Selon le président, plusieurs victimes n'ont pas encore été pris en charge notamment les ayant droit de personnes décédées ou disparues, des blessés graves et des victimes de genre.


Pour les premiers, sur un total de 19018 cas, seulement 7092 ont été indemnisées, pour le deuxième groupe sur 26783 cas, ont bénéficié de la prise en charge de l’État 2460 personnes et pour les victimes de genre aucune prise en charge jusqu’à présent.


Le Covici prie le Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara de mettre en place un cadre légal et un statut officiel aux victimes afin d'un meilleur encadrement de réparation et souhaite que l'avant projet de loi sur le statut des victimes et les modalités de réparation soit adopté et déposé devant l’assemblée législative correspondante.


Amandine Kouamé