Journée internationale de la femme 2019 / Le Premier Ministre comble les femmes de « SYNERGIE ADO »

Journée internationale de la femme 2019 / Le Premier Ministre comble les femmes de « SYNERGIE ADO »

Le samedi dernier, le quartier Toit-Rouge de la commune de Yopougon a refusé du monde. Et pour cause, le mouvement « SYNERGIE ADO » a décidé d’honorer les femmes à l’occasion de la Journée internationale de la Femme.


Au cours de cette cérémonie qui a eu pour parrain le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly, représenté par Khalil Konaté (Président du Conseil Régional de Korhogo), les femmes venues de divers horizons ont décidé de rendre un hommage à leurs sœurs battantes de ce mouvement.


Par la voix de leur porte-parole, Khady Sylla (Présidente de SYNERGIE ADO) a rendu un hommage à toutes ces femmes qui dans leur quotidien leur apporte un soutien indéfectible pour l’atteinte des objectifs qu’elles se sont fixées. Elle a profité pour expliquer la motivation de la mise en place de ce groupement. « Ce mouvement 100% féminin vise non seulement à soutenir les actions du Président de la République Alassane Ouattara et de son Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly mais également SYNERGIE ADO, qui revendique plus de 25000 membres répartis sur toute l’étendue du territoire, ambitionne de rendre autonome financièrement toutes les femmes membres » a fait savoir la Président Sylla.


Pour elle, l’ambition du Chef de l’Etat qui est d’augmenter le taux de représentativité de la femme dans les instances à plus de 30% est plus que légitime. C’est pourquoi, elle exhorte les femmes à l’autonomisation sur tous les plans afin d’être prise en compte dans ce vaste programme du gouvernement que dirige Amadou Gon Coulibaly.


 Représentant le Premier Ministre, Khalil Konaté (Président du Conseil Régional de Korhogo) a loué le courage et la détermination de ces femmes tout en réaffirmant son attachement à l'autonomisation de la femme. Il a rappelé que « les femmes représentent 48,3% de la population ivoirienne et elles constituent 67% de la main-d’œuvre agricole et 60 à 80% de femmes  exercent  dans la production alimentaire


(...) Elles sont les mères-nourricières de la Côte d’Ivoire ». Conscient que les femmes aient besoin d’encadrement pour mieux être autonome, il a promis mettre à la disposition du Fonds de Développement de la Formation Professionnelle (FDFP) 100 femmes pour se former à l’effet de créer de la richesse au bénéfice de tous. Avant de clore, il fait don au nom du parrain de deux tonnes de riz et 700 mille Francs CFA à l’association.


Le mouvement SYNERGIE ADO promeut l'amélioration de la qualité de vie des femmes. Avec le dynamisme de ces membres, le groupe soutient les actions du gouvernement, parle de paix, de cohésion sociale, de vivre ensemble.  SYNERGIE ADO a pour ambition l'alphabétisation et l'entrepreneuriat pour une autonomisation totale de ces membres.