Radio Synergie, la nouvelle plateforme des radios de proximité, rentre dans sa phase 2

Radio Synergie, la nouvelle plateforme des radios de proximité, rentre dans sa phase 2

La phase 2 du projet ’’Radio Synergie-URPCI’’ a été lancée ce mardi 26 Mars 2019 à la Maison de la Presse d’Abidjan par Katherine Brucker, chargée des affaires à l’Ambassade des Etats-Unis en présence de Camara Bangaly, représentant du Fond de Soutien et de Développement de la Presse, Karamoko Bamba, président de l’Union des radios de proximité de Côte d’Ivoire (URPCI) et de Miézan Ezou, représentant le ministre de la Communication et des Médias.


Initié et financé dans sa première phase par l’ambassade des Etats Unis d’Amérique en partenariat avec l’Union des Radios de Proximité de Côte d’Ivoire (URPCI) et Studio Mozaik, et soutenu dans sa phase 2 par le FSDP, cette plateforme numérique a pour objectif de partager des contenus audio et des programmes entre les radios, apporter l’information de proximité aux ivoiriens et au reste du monde.


Elle permettra également aux radios communautaires et non commerciales de Côte d’Ivoire de concevoir, produire, échanger er diffuser des programmes à travers une plateforme numérique.


Selon, Karamoko Bamba, Président de l’URPCI cette plateforme permettra donc la professionnalisation et le développement numérique des radios de proximité à travers  la création d’une plateforme numérique, permettant le partage des contenus et des programmes entre les radios mais aussi avec les auditeurs.


 «Ce projet a pour vocation de faire en sorte que les auditeurs soient connectés partout où ils se trouvent aux réalités de leur village, de leur quartier, de leur tribu (…) Nous voulons créer un lien encore plus proche de nos auditeurs, de nos parents,» a-t-il dit. 


Pour renchérir, il a expliqué que  « Sur cette plateforme, vous pourriez procéder à la diffusion en ligne de votre radio afin de vous faire entendre de partout dans le monde. Vous n’avez donc qu’à produire des émissions tels que voulu par le projet, ou en télécharger pour les diffuser sans contrainte sur votre radio ».


Représentant le ministre de la Communication et des Médias, Miézan Ezo s’est réjoui de la mise en place de ce projet qui redynamise le secteur des radios de proximité de Côte d’Ivoire. 


Katherine Brucker, chargé d’affaires de l’Ambassade des Etats Unis à Abidjan, a soutenu pour sa part que «ce projet représente la continuation de l’engagement de l’ambassade des USA avec les medias » avant d’inviter les acteurs à « Travailler pour faire connaître cette radio dans tout le monde entier ».


Cette deuxième phase, d’un coût de 20 millions de CFA financée par le Fonds de soutien et de développement de la presse (FSDP), prévue pour durer 12 mois, concerne 30 radios répandues sur l’ensemble du territoire ivoirien.


La première phase du  projet avait été mise en œuvre par studio Mozaïk durant un an et concernait 50 radios membres de l’URPCI.


 


Joël DALLY