Axe Abidjan-Nice / Mambé et Christian Estrosi renforcent leur coopération

Axe Abidjan-Nice / Mambé et Christian Estrosi renforcent leur coopération

Le maire de Nice et le gouverneur du district d’Abidjan se sont engagés, lundi 1er avril, à la salle Félix Houphouët-Boigny de l’hôtel du district, à renforcer davantage la coopération entre leurs deux entités, à savoir la mairie de Nice et le district autonome d’Abidjan.


Accueillant une nouvelle fois son hôte sur son territoire, le gouverneur Mambé n’a pas manqué de rappeler aux personnalités civiles, religieuses et aux chefs traditionnels présentes à la cérémonie, les actions de coopération qui ont été déjà mises en œuvre, suite à la visite en août du maire Estrosi dans la capitale économique de la Côte d’Ivoire.


Cette visite, selon le ministre Mambé a été d’autant fructueuse qu’au nombre des acquis, elle a ouvert une ère de coopération dans plusieurs domaines dont ceux de l’éducation, du sport, du tourisme, de la santé, du développement durable, du numérique, etc. Et le fil d’Ariane de cette coopération, a indiqué le premier responsable d’Abidjan, a consisté aux VIIIes jeux de la francophonie organisés en juillet 2017 sur les bords de la lagune Ebrié.


A l’occasion, une délégation d’experts niçois, avant même le début des jeux, a été envoyée par le maire Estrosi pour étudier tout ce qui pouvait constituer un obstacle à la réussite de ce grand raout culturel et sportif d’Abidjan, tant et si bien que cette édition fut, de l’avis général, la plus aboutie de toutes les éditions qui s’étaient déjà tenues, démontrant ainsi que la coopération n’est pas le dire mais plutôt le faire, la pratique, les actions concrètes.


C’est toujours dans cette même conception de ce qu’est la coopération en termes d’actions concrètes que le maire de Nice, a révélé Mambé, a fait ce matin, aux élèves du groupe scolaire des Deux Plateaux, un don constitué de livres, de pots de peinture ainsi qu’un ordinateur. Dans cette même veine, le premier magistrat de Nice, au dire du gouverneur du district d’Abidjan a offert un véhicule aux femmes de Brofodoumé pour les aider à transporter le manioc servant à la fabrication de l’attiéké produit dans l’usine de cette localité. Cette action s’inscrit dans la volonté de permettre l’autonomisation des femmes.


Christian Estrosi a offert par la suite au district d’Abidjan, des livres, une trentaine d’ordinateurs, des pièces de rechange pour les appareils servant à mesurer la pollution de l’air. Il a affirmé que l’une des forces qui font le succès de la Côte d’Ivoire réside dans le respect de son héritage culturel, un héritage porté par ses traditions et leur transmission aux jeunes pour nourrir de nouvelles espérances. Il a indiqué ensuite sa volonté de construire une coopération solide avec le district d’Abidjan, car pour lui, l’amitié et la fraternité ne sont pas des mots, elles se déclinent dans des actions.


Peu après, le gouverneur du district d’Abidjan et le maire de Nice se sont transportés au centre d’incubation du district d’Abidjan où ils ont été accueillis par la responsable de ce centre, Mme Marie Laure Dioman. L’hôte du gouverneur Mambé a pu se rendre compte, en ces lieux, de la grande technicité des lauréats du prix Alassane Ouattara du jeune entrepreneur émergent. Il s’est dit impressionné par la qualité des projets de ces jeunes ivoiriens qui bénéficient, chaque année, et ce depuis 2014, à titre gracieux, de l’aide financière du district d’Abidjan pour leur permettre de faire leurs propres affaires.


Source: DIRCOM D.A.A