Bin-Houyé / Affrontement inter communautaire : Des domiciles, le marché et des engins calcinés

Bin-Houyé / Affrontement inter communautaire : Des domiciles, le marché et des engins calcinés

La ville de Bin-Houyé était à feu et à sang dans la nuit du dimanche 31 mars au lundi 1er avril . Un affrontement entre autochtones Dan et allogène Malinkés après un accident de la circulation serait à la base. Que s'est il passé ?  Un véhicule de type Kia roulant à vive allure accroche  une moto à quelques kilomètres du village de Goulaleu.


Le conducteur de la moto est tué sur le champ, pend que chauffeur du Kia, poursuit tranquillement son chemin. Ce comportement va alors irriter les jeunes du Goulaleu qui ont assisté à la scène. Pris en chasse par ertains parmi eux le chauffeur abandonné le véhicule le véhicule au corridor avant de prendre poudre ses jambes à son cou.


C'est donc très énervé que les jeunes vont mettre le feu au Kia. Ils vont ensuite  faire irruption au domicile du chauffeur et y mettent le feu. Les feu qui s'est très vite propagé a brûlé 5 autres domiciles. Après ce forfait, ces jeunes déchaînés s'attaquer au marché qu'il pillent avant d'incendier.


Un Kia et une moto dans les environs du marché sont également brûlés. Dans la débandade, une dame reçoit des coup de machette et des balles de calibre 12.


Informé de la situation, le préfet intérimaire de Zouhan-hounien, Kone Djiba s'est rendu sur les lieux pour appeler a l'appaisement. Depuis lundi, le calme est revenu même si les activités n'avaient pas totalement repris. Aussi la méfiance est de mise dans la ville.


Doumbia Balla Moïse