Equipements sanitaires / Médecins urgentistes et anesthésistes bientôt heureux.

Equipements sanitaires / Médecins urgentistes et anesthésistes bientôt heureux.

Le professeur Brouh Yapo, chef de service d’anesthésie-réanimation de l’Hôpital mère-enfant de Bingerville et président de la Siar, vient de donner ce 9 avril 2019 à l’Infas à Treichville, la meilleure des informations.


Qui est attendue depuis fort longtemps par les médecins et urgentistes de la Société ivoirienne d’anesthésie-réanimation (Siar). Celle, relative à l’acquisition en équipement de matériels pour ces spécialistes, afin qu’ils soient plus efficaces dans leurs différentes interventions. L’annonce a été faite au cours d'une rencontre avec la presse, mardi 9 avril 2019 à l'Infas à Treichville.


C’est par l'entremise de l'Ong américaine Cure, que Siar équipera ces praticiens le samedi 13 avril prochain dans le même établissement où l’annonce a été faite. L’objectif de cette action, est selon le conférencier, la réduction de la mortalité liée à des difficultés respiratoires. « Equiper un hôpital, c'est bon.


Équiper un bloc opératoire, c'est bon. Mais équiper le praticien lui-même, c'est encore mieux et c'est ce qu'on a entrepris de faire depuis deux ans et demi », a soutenu Pr Brouh Yapo. Plus de 650 kits seront offerts gracieusement aux bénéficiaires. Qui seront repartis comme l’indique le professeur. « Chaque médecin aura un kit. Cela lui permettra, partout où il passe, au bloc opératoire, en réanimation, dans les services d'urgences et même sur la route, de contrôler, d'aider à respirer…  les patients qui nous sont confiés», a-t-il révélé.


50 infirmiers anesthésistes auront aussi leur part de ce don. Pour lui, « Les infirmiers anesthésistes de l'intérieur sont les représentants des médecins dans leur localité respective. Il est donc intéressant de les équiper également». Le kit renferme des tuyaux, des ballons auto-gonflables, des sondes, des masques Laryngés et des laryngoscopes.


Le jour de la remise sera également affecté en outre à une séance de formation sur les infections. Qui sera suivie de l'Assemblée générale de la Siar, ponctuée de l'élection du nouveau président.


La Siar existe depuis 2001 et est membre de la Confédération mondiale des Sociétés d'anesthésie. Elle ambitionne maintenir dans l’excellence ses 120 membres. C’est pour cette raison qu’elle les soumet périodiquement à des renforcements de capacités.


 


Clément KOFFI