29 auditeurs formés au Cours Régional de Politique Commerciale pour la Région Afrique Francophone

29 auditeurs formés au Cours Régional de Politique Commerciale pour la Région Afrique Francophone

Henri Ouattara , Chef de Cabinet , représentant, Mme Kaba Nialé,la ministre du plan et du développement de cote d’ivoire , a procédé à la clôture officielle de l'édition 2019 du Cours Régional de Politique Commerciale pour la Région Afrique Francophone ( CRPC) , en présence de Mustapha SEKKATE ,représentant du Directeur de l'organisation Mondiale du Commerce( l'OMC) , ce vendredi 12 avril 2019 au sein de l'Ecole Nationale Supérieure de Statistique et d'Economie Appliquée ( l'ENSEA  d'Abidjan).


Cette 3e édition du CRPC en côte d'Ivoire organisée par l'OMC en collaboration avec l'ENSEA d’Abidjan s’est déroulée sur deux mois, du 18 février au 12 avril 2019 et a réuni 29 participants, tous des fonctionnaires gouvernementaux venus de 16 pays de l'Afrique francophone qui ont reçu des diplômes de fin de formation.


Selon le Directeur de l'ENSEA d’Abidjan, Dr Hugues Kouadio « L'OMC est un partenaire professionnel dont nous allons partager l'expérience en matière d'organisation matérielle, logistique et pédagogique. Je souhaite en particulier qu’il nous soit accordé une quatrième édition  », a-t-il émis ce veux.


S’adressant aux auditeurs, Dr Hugues Kouadio, les a invités à capitaliser cette formation pour une plus grande efficacité dans leurs responsabilités respectives dans leurs différents pays.


Au cours de cette cérémonie, L'économiste Mustapha Sekkate, chargé de la formation à l'OMC a félicité l'ENSEA pour l’organisation, puis a rappelé l’importance de cette session  qui vient de s’achever. 


«  L'objectif de ce cours a été  d'approfondir les connaissances des participants sur le fonctionnement de l'OMC ses règles et procédures, renforcer leur compréhension sur l'environnement régional et ses liens avec la politique commerciale, de développer la capacité à exploiter la documentation sur les questions commerciales et enfin faciliter la création de réseau d'experts sur le système commercial multinationale et régional », a-t-il déclaré.


Poursuivant, il a dit transmettre fidèlement au Directeur général de cette organisation, Roberto Azevêdo,  la doléance du Directeur de l'ENSEA d’Abidjan, afin qu’elle puisse être reconduite.


Rappelons que c'est pour la troisième fois successive, après les éditions 2017 et 2018 que la côte d'Ivoire abrite cette formation.


Ce cours est important ,car il viendra améliorer les échanges inter-africain encore faibles .Selon les rapports 2016 - 2017 de la BCEAO sur le commerce extérieur de l'UEMOA, le taux des échanges commerciaux entre les pays membres vacille entre 12 et 14%des échanges globaux de l'Union. Les mesures non tarifaires ( MNT) dans l'espace CEDEAO relèvent que le commerce entre les états reste bas avec 15% des exportations vers les Pays membres et 5% à l'import en provenance de ces pays.


En outre 73% des entreprises de l'espace CEDEAO font face à plusieurs difficultés. Au niveau continental, l'Afrique contribue à moins de 3% des échanges internationaux.


Patrick kouamien