Le partenariat renforcera la présence locale de l’ANADER dans les principales régions Productrices de cacao

Initiative MOCA mise en œuvre par CNFA, un partenariat avec L’ANADER pour renforcer le secteur du cacao en côte d’Ivoire

L’agence nationale de développement agricole, Cultiver de Nouvelles Frontières en Agriculture (CNFA) a annoncé que l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER) de Côte d’Ivoire avait conclu un partenariat avec MOCA (Activité pour Maximiser les Opportunités  dans le secteur du Cacao) , une initiative de trois ans mise en œuvre par CNFA pour renforcer le  secteur ivoirien du cacao.

En vertu du nouvel accord, signé le 22 septembre par le chef du parti MOCA, M. Marc Steen, et le directeur général de l’ANADER, Dr. Sidiki Cisse, les deux organisations collaboreront pour améliorer l’efficacité de la chaîne de valeur du cacao en Côte d’Ivoire et renforcer les capacités de ses acteurs.

« L’expertise et l’expérience de l’ANADER dans le secteur du cacao garantiront que les activités de terrain du MOCA sont mises en œuvre de manière compétente et rapide », a déclaré M. Steen. « Je  suis convaincu que ce nouveau partenariat constituera un atout majeur pour la réalisation des  objectifs du projet. »

« Notre organisation se réjouit d’assister le projet MOCA dans ses efforts pour améliorer les

Avantages économiques de la production de cacao en Côte d’Ivoire », a déclaré Dr. Cisse de l’ANADER.  « De nombreuses opportunités dans le secteur du cacao n’attendent qu’à être exploitées, notamment en termes d’amélioration de la qualité, de la transformation, de la commercialisation et  de la résistance aux effets du changement climatique. »

Le projet MOCA, financé par le programme Food for Progress du Ministère de l’Agriculture des États-Unis et mis en œuvre par CNFA, vise à améliorer la qualité et la disponibilité de la production et des  intrants, à améliorer la récolte et la manutention après récolte, à faciliter les relations commerciales  et à renforcer les capacités des producteurs afin de mieux répondre à la demande du marché  international.

L’ANADER travaille à l’amélioration du professionnalisme des agriculteurs et des organisations agricoles, en offrant aux agriculteurs une formation et des conseils à l’aide d’outils et de programmes conçus pour assurer un développement durable et maitrisé.

Les activités du projet se concentreront sur les régions où l’ANADER est présent localement,  notamment les régions productrices de cacao de la Nawa, du Haut-Sassandra et de l’Indénié-Duablin.  ***

CNFA : Le projet MOCA est mis en œuvre en Côte d’Ivoire par CNFA (Cultiver de Nouvelles Frontières  en Agriculture), une organisation internationale de développement agricole spécialisée dans la conception d’initiatives agricoles durables et axées sur le marché.

CNFA établit de solides partenariats locaux et mondiaux, intègre des approches novatrices à ses programmes et encourage le  développement inclusif afin d’offrir de meilleures opportunités aux groupes sous-desservis.

Depuis  1985, le CNFA a géré plus de 600 millions de dollars de programmes de développement de l’agriculture financés par des donateurs et a travaillé dans 44 pays du monde, en Afrique, en Europe de l’Est, en Amérique latine et dans les Caraïbes, au Moyen-Orient et en Asie du Sud et centrale.

 

Service communication