La délégation de l’OIPR visitant le lycée de Yacolidabouo

OIPR s’inspire du modèle de développement de Yacolidabouo

S’il existe des modèles de développement local réussi sous d’autres cieux et dont tout le monde parle, le modèle de Yacolidabouo est un cas patent qui est bien de chez nous. A l’initiative de la Direction de Zone Sud-ouest, l’OIPR a effectué une visite d’échanges à Yacolidabouo, pour s’inspirer de ce modèle en vue de le répliquer à la périphérie des aires protégées de Côte d’Ivoire.

Une partie de la délégation de l’OIPR et leur partenaire de la Fondation pour les Parcs et Réserves de Côte d’Ivoire, ont foulé le sol de Yacolidabouo, le dimanche 28 octobre 2018, dans l’après-midi. Elle a été reçu par Monsieur Raymond Sibailly, président de l’ONG YVEO (Yacoli Village Ecole Ouverte) et une forte représentation de la Chefferie locale.

Une cérémonie traditionnelle d’accueil des visiteurs a eu lieu ; au cours de celle-ci le représentant de la délégation de l’OIPR a reçu des mains du chef canton un coq blanc, présent offert aux invités de marque. Après moult bénédictions formulées par le Chef Canton, la délégation de l’OIPR a été installée pour recevoir les nouvelles du village d’accueil et donner les leurs.

Le lendemain, le programme a été meublé par une projection du film institutionnel de l’ONG YVEO, qui retrace la démarche suivie par les habitants de Yacoli, sur 40 années, pour s’affranchir de certaines difficultés matérielles et structurelles, qui sont le lot quotidien de la plupart de nos villages.

Un exposé d’un membre du Conseil de Gestion du village a fini par édifier les hôtes du jour sur le changement de mentalité qui s’est opéré dans ce village. « A Yacoli, les problèmes que nous rencontrons sont discutés par la communauté et les solutions trouvées sont gérées comme des projets… » pour ne retenir que cette affirmation.

Mieux, Yacoli est même doté d’une structure de microfinances (Yvéo Finances) et d’un fonds de placement, avec des représentations à Abidjan. Un exposé sur cette thématique a été présenté aux visiteurs et ceux-ci ont été invités à y adhérer et à souscrire aux produits offerts.

L’université de Bouaké a pris une part importante à cette visite, avec l’exposé fait par le Dr Kouassi et le Prof. Oura sur l’impact de la démographie sur la gestion des ressources naturelles, notamment les parcs nationaux et réserves naturelles.

La visite des infrastructures a permis de découvrir le centre de santé et les infrastructures scolaires du village. A Yacoli, les enfants ont la chance d’aller à l’école de la maternelle jusqu’en terminale sans devoir quitter leur localité. Ce qui est bien rare pour un village sous nos tropiques et qui dénote bien du niveau de développement et de prise conscience des populations locales. Celles-ci se projettent même déjà à l’horizon 2038 avec de nouveaux défis à relever.

Véritable courroie de transmission des messages d’information et de sensibilisation, la Radio Ouyiné de Yacoli, avec un rayon de couverture de 70 Km, a été la dernière étape de cette visite.

Les Lieutenant-Colonel Kouamé Pascal et Diarrassouba Abdoulaye de l’OIPR et l’ensemble des participants ont pu donner leurs impressions tout en remerciant la communauté de Yacolidabouo pour cette visite mémorable, en direct sur les ondes de cette radio communautaire.

Signalons que cette visite s’inscrit dans le cadre d’une convention cadre de coopération signée entre l’OIPR et l’ONG YVEO en septembre 2017.

Riski Oulai