Rallye aérien et tourisme / A la découverte de la Côte d’Ivoire en avion

L’Aéro Club d’Abidjan (ACA) va permettre à la Côte d’Ivoire de vivre un grand moment de l’aviation, un rallye aérien et de découverte depuis les airs de son patrimoine touristique à l’occasion de ses 70 ans d’existence.

Pendant quatre jours, du 29 mars au 2 avril 2018, les pilotes nationaux et internationaux (France, Sénégal, Afrique du Sud, Gabon, Belgique et Burkina Faso participeront au Rallye aérien organisé sous l’égide de la Fédération Ivoirienne des Sports Aériens (FEDISA).

Dans une grande parade animée par une quinzaine d’avions de formation et de tourisme, les pilotes emmèneront dans les airs, le public, à la découverte du paysage et des atouts de l’industrie touristique ivoirienne. Des pilotes professionnels, des amateurs, mais également des élèves pilotes animeront ce grand tour aérien de Côte-d’Ivoire.

Un parcours de plus de 1000 km, qui se fera en cinq étapes, avec départ et arrivée à Abidjan, après avoir survolé le pays, et apprécié de plus près ses richesses, lors des escales de Yamoussoukro au centre, de Korhogo au nord, Sassandra, Sans-Pedro-Grand-Béréby au sud-ouest, Grand-Bassam et Assinie au sud-est.

En Côte d’Ivoire, ce sport a été introduit dans les années 50 par des hommes d’affaires européens. Il a été animé par plusieurs clubs et associations sportives relevant de la discipline, dont l’Aéro-Club d’Abidjan.

Depuis 70 ans maintenant, ce club qui est resté le seul survivant sur une dizaine au départ, mène des activités sportives, mais également de formation des pilotes, grâce à des instructeurs bénévoles très passionnés. La construction ou la réhabilitation d’aérogares, de sites touristiques et la promotion de ceux-ci incombent entièrement à l’ACA.

Profitant de la célébration anniversaire de son club, le Président Moustapha Diaby à la tête d’une équipe dynamique et dévouée, décide de saisir l’occasion, pour rendre un hommage aux principaux artisans, aux hommes qui ont rebâti le club et lui ont assuré la pérennité.

Il s’agit de Vincent Delmaric et Roger Boileau décédé. Mais aussi les frères Rayès, Nady fondateur du groupe de presse Olympe, et son grand-frère Chardy qui ont apporté une contribution notable au développement du Club.

Aboussou Roger