SECURITE ROUTIERE ET CIRCULATION CLANDESTINE/Le préfet de Soubré prend de nouvelles mesures

SECURITE ROUTIERE ET CIRCULATION CLANDESTINE/Le préfet de Soubré prend de nouvelles mesures

La mauvaise conduite des motocyclistes à Soubré n’est un secret pour personne. Et le préfet de région, Koné Messamba veut sévir. Ce problème d’indiscipline s’enlise de plus en plus et endeuille de nombreuses familles.
Vu l’ampleur des choses, le préfet était face aux responsables des taxis, chauffeurs de tricycles et des mécaniciens, le jeudi 6 septembre dernier, à la préfecture de Soubré.
Tout d’abord, son directeur de cabinet, Konan Alexis, a présenté à l’assistance, les statistiques des accidents enregistrés en début d’année à fin Août 2018 dans la ville de Soubré.
Il ressort de son exposé que pendant les huit mois, les services habilités ont enregistré 152 cas d’accidents avec 12 cas de décès. Prenant la parole, Koné Messamba, soutient que la première chose qui l’a marqué depuis son arrivée, a été l’indiscipline des conducteurs de motos et de taxis dans la ville.
 » Ici tous, vous roulez à vive allure au mépris des règles élémentaires de la conduite. La principale conséquence évidemment le fort taux d’accident, avec une palme d’or aux motos  » à expliqué le gouverneur. Selon lui, tous les indisciplinés dans cette nouvelle Côte d’ivoire émergente vont désormais seront sanctionnés. Il a adressé une mise en garde à tous les éventuels contrevenants à cette décision qui sera formalisé un arrêté préfectoral. « 
À partir du lundi 10 septembre 2018, il est conseillé de rendre effectif le port de casque sur les motos en vue de réduire les accidents mortels dans la ville de Soubré.
Aux côtés de ça, j’interdis aussi la circulation de tricycles à partir de minuit. Je ne veux non plus de traversée de bagages à travers la ville aux heures tardives sauf au lever du jour  » expliquant le parchemin à suivre pour ne pas tomber dans le faux, au risque d’une poursuite judiciaire. Au terme de la rencontre, de bonnes nouvelles perspectives du point de vue développement local ont été livrées aux populations par le Préfet Koné Messamba.
Mbb/correspondant