Le préfet de région Koné Messemba en compagnie des mécaniciens et conducteurs de tricycle de Soubré

Soubré \ sécurité routière : Le préfet Koné Messemba impose le port de casque

Le préfet de la région de la Nawa, préfet du département de de Soubré Koné Messemba vient de prendre la décision de rendre obligatoire le port de casque pour les motocyclistes en vue de réduire les accidents de la voie publique dans la ville de Soubré. La décision a été communiqué aux motocyclistes et mécaniciens lors d’une réunion de sensibilisation le jeudi 6 septembre dernier dans la salle de réunion de la préfecture.

Dans le point des accidents de la voie publique établi par le commissariat de Soubré, il ressort que cité de la Nawa a enregistré 152 accidents de la voie publique dont 12 ont occasionné des pertes en vie humaine sur la période allant  du 1er janvier au 31 aout 2018. A entendre, le préfet de région Koné Messemba, ce nombre élevé d’accidents est dû au non port de casque par les motocyclistes et l’excès de vitesse pratiqué par ceux-ci sur les différents artères de la ville.

C’est pourquoi, il a décidé de prendre des mesures en vue de diminuer les accidents. «  A partir de lundi qui vient là, je ne veux plus voir quelqu’un rouler sans casque. Je répète, à partir de lundi prochain, je ne veux pas voir quelqu’un rouler sans casque à Soubré, tout le monde en casque sans exception ! », at-insisté.

Entre autres mesures, le préfet Koné Messemba a interdit la circulation des tricycles au delà de minuit et la limitation de la vitesse en agglomération.

« Faites en sorte de rouler doucement. Donnez la chance à ceux qui n’ont pas de moto d’être sur la route aussi. … Je vous demande de faire du civisme en respectant toutes ces mesures », a-t-il recommandé. Il a aussi recommandé aux jeunes de s’éloigner des phénomènes tels l’orpaillage clandestin, la drogue et la violence.

Fatim à Soubré