Dr Augustin Thiam aux chefs traditionnels Akouè « Nous sommes candidats pour votre bien-être »

Yamoussoukro / Elections Municipales : Dr Augustin Thiam aux chefs traditionnels Akouè « Nous sommes candidats pour votre bien-être »

72 heures après la validation de leur liste par la CEI, comme les 684 autres dossiers retenus pour les  municipales du  1 3octobre prochain, le candidat –tête de liste du RHDP,  commune – Yamoussoukro, le sénateur Kouamé Loukou Léon a été présenté officiellement aux chefs de village du canton Akouè de Yamoussoukro.

C’était, le jeudi 13 septembre passé, au tribunal coutumier de la chefferie traditionnelle de N’gokro, quartier Assabou de la ville. Chef de délégation, haut cadre du RHDP, gouverneur de Yamoussoukro, et par ailleurs chef canton des Akouè, Dr Augustin Thiam a,  à l’occasion, confié la candidature du RHDP, aux gardiens des us et coutumes.

Il a indiqué  que cette liste est non seulement le fruit d’accord entre la hiérarchie du RDR et eux , mais également de plusieurs mois(8) de négociations entre les partis représentés sur cette liste « Ça n’a pas  été du tout  facile. J’ai personnellement rencontré, chacun des candidats qui se réclamaient du PDCI.

Parce que, contrairement à ce qui est en train de se dire .Nana est en train de vendre Yamoussoukro au dioula. Je ne peux pas vendre ma chose à quel qu’un (…) Dans cette équipe, il y a des baoulé et des non baoulé. Il y a absolument tous les partis politiques présents (PIT, RDR, MFA, FPI, PDCI, UPDCI, UPCI) ici à Yamoussoukro. »A-t-il fait savoir.

A en croire, Dr Thiam, Elle( la liste) s’inscrit dans la logique du président feu, Félix Houphouët-Boigny. A savoir, l’union des enfants de Yamoussoukro. C’est pour quoi, il a demandé aux chefs de ne pas se laisser distraire par les vendeurs d’illusions. De faire le bon choix au moment venu. Surtout la liste RHDP.

Car, a-t-il affirmé « (…) Je viens pour que votre vie change, votre ordinaire change. Parce que, les conditions de vie que vous avez ne me plaisent   pas. Et si, je veux que ça change, il faut que vous fassiez confiance à l’équipe qui est avec moi. Il faut que vous leur donnez eux aussi, l’opportunité, qu’ils sont capables de faire changer votre vie .

Et, nous avons essayé de réunir toutes les compétences de tous les partis politiques. ( …) Parce que  si le maire et gouverneur s’entendent, c’est une excellente chose. Ce que le maire ne peut pas faire, le gouverneur va faire .Et vis versa. Je vous demande de me faire confiance ».

Pour sa part, la tête de liste, le sénateur Kouamé Loukou Léon, a salué la grande mobilisation du jour des chefs traditionnels, avant de traduire sa gratitude aux décideurs du RHDP, d’avoir porté le choix sur sa modeste personne pour conduite cette liste. Il s’est  dit très heureux.

Et, il a confié  de mettre tout en œuvre, lui et son équipe, pour le bien-être des populations de Yamoussoukro, une fois élus à la tête de la mairie .

Pour le reste, par la voix du secrétaire général de la chefferie Akouè , Nana Kouassi Maurice, les chefs ont réitéré leur attachement au chef canton Nana Boigny N’Dri III, partant au projet de candidature qu’il défend dans le cadre de ces municipales du 13 octobre prochain.

Kaïraba Mohamed